bandeau-header-titre

Feu de cheminée : un plaisir coupable ?

L’automne est de retour et, avec lui, l’envie pressante d’allumer de nouveau sa cheminée ou son poêle ! Mais à l’heure de la crise écologique, devons-nous renoncer à ce plaisir que certains jugent coupable ?

La réponse est NON. A la différence du charbon, du propane ou du gaz, les bûches et granulés de bois sont une source d’énergie renouvelable neutre en carbone, en plus d’être l’une des moins chères du marché. Et pour bien démarrer un feu du premier coup… il vous faut Flamett !

La plupart des allume-feux que l’on trouve dans le commerce sont de véritables petites bombes toxiques (composés de kérosène ou de paraffine), ils entrainent une combustion qui génère des fumées polluantes qui, soit dit en passant, sont également néfastes pour notre santé et celle de nos animaux. En tant que fervente adepte des feux de cheminée et soucieuse de l’avenir de notre planète (oui, oui, c’est compatible), j’ai donc décidé de créer des allume-feux naturels.

D’origine végétale, les allume-feux Flamett’ sont conçus à base de bois issu de forêts gérées durablement (certifié FSC®), de maïs ou de chanvre revalorisés et ne sont donc pas responsables d’émissions toxiques. Les utiliser, c’est donner vie à un feu de cheminée plus propre et moins polluant ! Retrouve-les chez Auchan et LeroyMerlin

Barbecue sauvage : que dit la loi ?

Préserver la forêt : les petites actions aux grands résultats