bandeau-header-titre

​Barbecue : les astuces pour une cuisson parfaite

Quelques trucs infaillibles pour que la cuisson de ta viande au barbeuc’ soit réussie à tous les coups !

En tant que Flamett’ de compèt’, je te donne quelques trucs infaillibles pour que la cuisson de ta viande au barbeuc’ soit réussie à tous les coups !

Opte pour une marinade pré cuisson

Pour que tes grillades soient tendres et débordantes de saveurs, fais-les mariner quelques heures avant de les mettre sur ton barbecue. Compte généralement entre 4 à 6 heures de marinage pour le porc et le poulet et 4 à 12 heures pour le bœuf (ce temps peut varier en fonction de l’acidité de la préparation et de l’épaisseur de la viande).

Laisse la viande tempérer

Pour une cuisson uniforme, retire ta viande du réfrigérateur une trentaine de minutes avant de la faire cuire afin qu’elle tempère. Cela t’évitera de te retrouver avec une chair brûlée à l’extérieur, mais froide à l’intérieur !

Utilise un allume-feu naturel

Le choix de ton allume-feu est primordial pour t’assurer de préserver le goût de ta viande et éviter les résidus et odeurs chimiques. Tourne-toi vers ceux d’origine végétale ! Je t’en propose de nombreux ici : https://www.flamett.fr/les-produits/ 

Préchauffe ton barbecue

Pour une viande bien saisie et de belles marques de grillage, préchauffe ton barbecue à intensité élevée (environ 245 °C – 475 °F) une dizaine de minutes avant la cuisson, le couvercle fermé.

Alterne entre cuisson directe et indirecte

Commence par saisir la viande au-dessus des brûleurs
allumés pour une cuisson directe, à température moyenne-élevée (environ 220 °C – 425 °F), puis termine en cuisson indirecte, en déposant ta viande au-dessus des brûleurs éteints. Ainsi, elle conservera son jus et présentera une température interne uniforme.

Limite les manipulations

Le meilleur moyen pour réussir la cuisson de ta viande est de la manipuler le moins possible. Évite de presser sur la viande ou de la déplacer inutilement, et surtout, ne la retourne qu’UNE SEULE FOIS.
Munis-toi de pinces et d’une spatule pour les quelques manipulations nécessaires et oublie la fourchette à barbecue qui fait perdre le côté juteux et tendre de la chair.

Laisse reposer ta viande (post cuisson)

Une fois ta cuisson terminée, dépose ta viande sur une assiette, loin de la source de chaleur, et couvre-la d’une feuille de papier d’aluminium. Patiente 5 minutes pour lui donner le temps de répartir son jus, et tu obtiendras la chair la plus tendre que tu n’as jamais goûtée !

Barbecue sauvage : que dit la loi ?

Préserver la forêt : les petites actions aux grands résultats