bandeau-header-titre

Fais des économies : choisis le chauffage au bois !

As-tu déjà pensé à changer de source d’énergie ? Le bois te permettrait de diviser ta facture par deux ! Je t’explique.
Femme lisant devant son poêle

Le chauffage est certainement ton budget le plus important, après ton loyer ou le remboursement de ton prêt immobilier. Et si la flambée du prix de l’énergie suite à la Covid-19 n’arrangeait déjà rien, la guerre en Ukraine cause une nouvelle hausse des tarifs du gaz.

Le chauffage au bois : des économies significatives et une autonomie énergétique quasi-totale

Renouvelable et naturel, le bois est utilisé par l’être humain depuis des millénaires pour produire de la chaleur. Aujourd’hui, il constitue l’énergie la moins chère du marché (1,5 fois moins chère que le gaz et près de 2,5 fois moins chère que le fioul !) et son prix est stable depuis des années.

Indépendant des autres sources d’énergie actuelles, il te garantit une autonomie quasi totale dans la gestion de tes dépenses énergétiques. Sans compter qu’il n’y a aucun frais lié à un abonnement (contrairement au gaz ou à l’électricité), ni aucune taxe supplémentaire (comme sur le fioul).

Le chauffage au bois : pour qui ?

Selon l’ADEME[1], 7,4 millions de foyers sont chauffés au bois. Solution loin d’être cloisonnée, le bois peut alimenter plusieurs types d’appareils de chauffage : poêle, cheminée, chaudière (même si rien ne vaut la vision et le bruit d’un feu qui crépite !). Souvent utilisé comme chauffage d’appoint, on oublie à tort que le chauffage au bois peut aussi faire office de chauffage principal (à condition que la superficie et l’isolation de ton logement le permettent). Les poêles présentent notamment une capacité de chauffe très élevée, surtout si tu le places judicieusement dans ton intérieur.

Tu habites dans un appartement ? Si tu obtiens la validation auprès de ta copropriété, il est tout à fait possible que tu installes un poêle chez toi. Attention, si tu n’as pas suffisamment de place pour stocker des bûches de bois, opte pour le poêle à granulés.

Le bois de chauffage se décline sous différentes formes : bûches traditionnelles, granulés ou bois déchiqueté. L’approvisionnement dépend de la région dans laquelle tu résides alors rapproche-toi des fournisseurs qui se trouvent près de chez toi !

Mes conseils pour allier économie et écologie

Tu me connais, l’environnement, j’essaye d’y faire attention. Alors laisse-moi te donner quelques conseils pour te chauffer au bois sans trop polluer :

– installe un appareil qui répond aux normes environnementales ;
– fais nettoyer ton équipement par un professionnel une à deux fois par an pour limiter les émissions nocives pour l’environnement ;
– si tu le peux, tourne-toi vers les bonnes espèces d’arbre : le chêne, le sapin et les espèces résineuses sont plus polluantes que le charme et le hêtre par exemple ;
– brûle du bois sec : brûler du bois encore humide augmente significativement les émissions polluantes ;
– allume ton feu par le haut : un allumage par le haut diminue par 6 les émissions de particules ;
– opte pour mes allume-feux écologiques : d’origine végétale, les allume-feux Flamett’ ne laissent ni résidu, ni odeur chimique, ni fumée polluante !

[1] Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie

Barbecue sauvage : que dit la loi ?

Préserver la forêt : les petites actions aux grands résultats